Ostéopathie

William Morand Ostéopathe D.O

30 place du concert à Lille

William Morand Ostéopathe D.O

03 76 05 03 12

Ostéopathie : hiver et crispations musculaires

Vous avez des questions ? Nhésitez pas à nous contacter par téléphone au

03 76 05 03 12.

Ainsi que via votre application Doctolib ou Médoucine.

Catégories

Ostéopathie : hiver et crispations musculaires
Ostéopathie : hiver et crispations musculaires

Ostéopathie, hiver et crispations musculaires ; tout ce qu’il faut savoir.


L’hiver : un défi pour votre corps.

Si pour vous, hiver rime avec crispations musculaires c’est qu’il n’est pas sans son lot de défis. Au fur et à mesure que les températures chutent, nos corps réagissent de manière à protéger leur chaleur interne. Cette réaction n’est alors pas sans conséquence sur nos muscles et notre bien-être physique.

Les crispations musculaires face au froid sont une réponse naturelle du corps pour maintenir sa température interne. Lorsque nous sommes exposés à des températures froides, nos vaisseaux sanguins se resserrent. C’est cette vasoconstriction qui peut rendre vos muscles plus tendus et rigides qu’à l’habitude. Notamment en provoquant une diminution répétée de la circulation sanguine vers les extrémités.

La sensation de crispation musculaire peut être particulièrement intense après une exposition prolongée au froid. Les épaules se contractent, le cou se raidit et les muscles des membres semblent se figer. Si cette réaction physique est normale elle peut entraîner de l’inconfort voire des douleurs.

Les astuces de base pour lutter contre le froid.

Pour contrer ces crispations et apaiser les muscles tendus par le froid, quelques astuces simples peuvent vous être utiles :

  1. Échauffement et étirements. Prendre le temps de s’échauffer et de faire des étirements avant de se mettre en contact avec le froid. Avant une activité physique, il est important de bien se préparer et plus qu’à l’habitude.
  2. Vêtements adaptés. Porter des vêtements adaptés permet de maintenir une température corporelle confortable et de limiter les effets du froid. Bien se couvrir le cou pour les personnes sensibles des cervicales reste un indispensable de l’hiver. Alors on n’hésite pas à sortir les écharpes !
  3. Hydratation et alimentation. Boire suffisamment d’eau et avoir une alimentation équilibrée contribuent à maintenir une circulation sanguine optimale et n’est pas à sous-estimer.
  4. Garder le moral. L’hiver et le froid peuvent également influencer notre moral. La réduction de la lumière naturelle peut provoquer une baisse d’énergie et une humeur maussade. Des symptômes de dépression saisonnière peuvent même vous impacter. Fuire le froid en restant chez soi n’est pas la solution ! Pour garder le moral, il est important de garder une activité physique et de prendre un maximum la lumière naturelle.

Si malgré toutes ces précautions vos hivers s’accompagnent de crispations musculaires n’oubliez pas que l’ostéopathie a son lot de solutions 🙂

Ostéopathie : hiver et crispations musculaires

En tant qu’ostéopathe, je vois fréquemment des patients confrontés aux crispations musculaires causées par l’hiver. Ces tensions dues au froid peuvent être particulièrement inconfortables et affecter votre mobilité au quotidien. Mon approche consiste à utiliser des manipulations ciblées et adaptées à votre corps pour relâcher ces zones de crispation. De plus, en rétablissant équilibre et mobilité de votre corps il va être possible de favoriser une meilleure circulation sanguine. Et donc par la même de diminuer ainsi les crispations trop importantes.

Une consultation couplée aux précautions indiquées et vous retrouverez une sensation de détente musculaire pour affronter un hiver plus heureux !

William Morand

Ostéopathie : l’effet rebond

Ostéopathie : l’effet rebond, une réaction transitoire L’ostéopathie est une approche thérapeutique qui vise à rétablir l’équilibre du corps...

Lire +
William Morand