Ostéopathie

William Morand Ostéopathe D.O

30 place du concert à Lille

William Morand Ostéopathe D.O

03 76 05 03 12

Histoire de l’ostéopathie

Table des matières

Catégories

Ne ratez plus nos actualités, retrouvez nous sur facebook.

Retrouvez les peintures de Patrick au sécrétariat

Histoire de l'ostéopathie ; A.T Still fondateur

Table des matières

De sa naissance aux Etats-Unis à son développement en France, connaissez vous l’histoire de l’ostéopathie ?

Histoire de l’ostéopathie, repère de dates :

  • 1874 : Fondation de l’ostéopathie par Andrew Taylor Still aux États-Unis
  • 1892 : Fondation du Collège américain d’ostéopathie, qui est devenu l’Université A.T. Still, pour former des praticiens d’ostéopathie
  • 1898 : Ouverture du premier collège d’ostéopathie en Europe, l’École d’ostéopathie de Londres
  • 1900 : Fondation de l’Association américaine d’ostéopathie, qui est devenue plus tard l’Association américaine des collèges d’ostéopathie
  • 1917 : Décès d’Andrew Taylor Still, le fondateur de l’ostéopathie
  • 1922 : Création du Conseil national d’examen de l’ostéopathie aux États-Unis, pour réglementer la pratique de l’ostéopathie
  • 1948 : Création du British College of Naturopathy and Osteopathy. Devenu plus tard le British College of Osteopathic Medicine, pour former des praticiens d’ostéopathie au Royaume-Uni
  • 1966 : les États-Unis ont officiellement reconnu l’ostéopathie comme profession de santé.
  • 1993 : la France a reconnu officiellement l’ostéopathie comme profession de santé.
  • 2000 : le Royaume-Uni a officiellement reconnu l’ostéopathie comme profession de santé.

Andrew Taylors Still – (1828-1917)

Still est né en 1828 dans le Kentucky, aux États-Unis, dans une famille de pionniers américains. Son père, Abram Still, était déjà adepte de médecine naturelle et était connu pour utiliser des plantes médicinales. Andrew Taylor Still a suivi les traces de son père et est devenu médecin en 1854.

Entre 1862 et 1865, pendant la guerre civile américaine, il a servi en tant que médecin pour les deux camps. Il sera confronté à des situations difficiles et traumatisantes. Après quoi, il perd 5 de ses enfants en bas âge (2 à 10 ans) entre 1864 et 1870. Face à toutes ses épreuves, la carrière du médecin va prendre un tournant majeur.

Dans les années 1870, Still commence à développer sa propre approche holistique de traitement. Il se concentre sur le système musculo-squelettique et en cherche à rétablir l’équilibre entre les différentes parties du corps. Il a appelé cette approche « ostéopathie ». Andrew Taylor Still décède en 1917. Son héritage est toujours présent dans la pratique de l’ostéopathie et dans l’approche holistique de la santé qu’il a développée.

Histoire de l’ostéopathie : étymologie et utilisation du mot.

Le terme « ostéopathie » vient de deux mots grecs : « osteo », qui signifie « os », et « pathos », qui signifie « souffrance » ou « maladie ». Ainsi, l’ostéopathie se réfère à une approche de traitement des maladies ou des douleurs en travaillant sur les os et les structures musculo-squelettiques.


Le premier écrit connu dans lequel le mot « ostéopathie » est utilisé est une annonce publiée par Andrew Taylor Still en 1874 dans le journal local de Kirksville, dans le Missouri, aux États-Unis. Dans cette annonce, Still proposait de nouveaux traitements pour les maladies chroniques et a introduit la discipline qu’il appelait « ostéopathie ». Cependant, cette annonce a été perdue et il n’en existe plus de copie aujourd’hui.

Le premier écrit officiel dans lequel le terme « ostéopathie » a été utilisé et publié est généralement considéré comme étant le livre « The Philosophy and Mechanical Principles of Osteopathy ». (La philosophie et les principes mécaniques de l’ostéopathie) d’Andrew Taylor Still, publié en 1892. Ce livre décrit les principes fondamentaux de l’ostéopathie, les techniques et les méthodes de traitement utilisées par Still. Il donne également des exemples de cas traités avec succès par l’ostéopathie. (Rappel 1892 : Fondation du Collège américain d’ostéopathie, qui est devenu l’Université A.T. Still, pour former des praticiens d’ostéopathie.)

L’approche « holistique » en médecine.

Une approche holistique consiste à voir la personne dans sa globalité, son esprit, son corps et son environnement. En médecine c’est une approche qui a une longue histoire qui remonte à l’Antiquité. Notamment la médecine chinoise, médecine ayurvédique indienne et grecque antique. De nombreux systèmes de médecine traditionnelle ont donc adopté une approche holistique.

Au cours des siècles c’est une approche qui a connu des hauts et des bas. Au 17ème siècle, la médecine occidentale a commencé à se tourner vers une approche plus réductionniste. Cherchant à comprendre les mécanismes sous-jacents des maladies et à les traiter de manière ciblée. Au 19ème siècle, un certain nombre de médecins ont commencé à remettre en question cette approche réductionniste. Andrew Taylor Still a été l’un de ces médecins. Il a cherché à comprendre les causes sous-jacentes des maladies et à traiter le corps dans sa globalité.

Au 20ème siècle, l’approche holistique en médecine est devenue de plus en plus populaire, en particulier dans les pays occidentaux. Des mouvements tels que la médecine intégrative et la médecine fonctionnelle ont émergé. Visant à combiner les approches conventionnelles et alternatives de la médecine pour offrir une approche plus globale de la santé. Aujourd’hui, de plus en plus de médecins et de professionnels de la santé adoptent une approche holistique. Approche qui continue donc d’évoluer et de se développer.

Histoire de l’ostéopathie en France.

L’ostéopathie a été introduite en France au début des années 1950 par un certain nombre de praticiens expatriés américains. Cependant, la profession n’a pas été reconnue officiellement avant 1993. La loi de 1993 adoptée par le parlement Français créé un cadre juridique pour la pratique de l’ostéopathie. Elle précise les normes de formation et de pratique pour les ostéopathes. Depuis lors, la profession s’est développée rapidement en France, avec de nombreuses écoles d’ostéopathie et des milliers de praticiens.

Aujourd’hui, l’ostéopathie est une profession de santé reconnue en France. Les ostéopathes doivent suivre une formation de cinq ans dans une école agréée pour pouvoir exercer. La pratique de l’ostéopathie en France est réglementée par le Code de la santé publique. Code qui établit les normes de formation, de pratique et de déontologie pour les ostéopathes. Les ostéopathes peuvent travailler dans des cabinets privés, des cliniques ou des hôpitaux. Ils peuvent traiter une grande variété de conditions, notamment les douleurs musculaires et articulaires, les troubles digestifs, les maux de tête et les troubles respiratoires.

L’ostéopathie a mis du temps à s’établir en France mais est maintenant largement reconnue comme une profession de santé efficace et fiable. Les patients français peuvent bénéficier des avantages de l’ostéopathie pour traiter leurs douleurs et améliorer leur bien-être.

William Morand

Ostéopathie : l’effet rebond

Ostéopathie : l’effet rebond, une réaction transitoire L’ostéopathie est une approche thérapeutique qui vise à rétablir l’équilibre du corps...

Lire +

Vous avez des questions ? Nhésitez pas à nous contacter par téléphone au

03 76 05 03 12.

Ainsi que via Doctolib ou Médoucine

Voir l'adresse sur Maps

William Morand