Ostéopathie

William Morand Ostéopathe D.O

30 place du concert à Lille

William Morand Ostéopathe D.O

03 76 05 03 12

L’ostéopathie et grossesse ce qu’il faut savoir

Table des matières

Catégories

Ne ratez plus nos actualités, retrouvez nous sur facebook.

Retrouvez les peintures de Patrick au sécrétariat

Ostéopathie et grossesse

Table des matières

Vous êtes enceinte ? Tout d’abord, félicitations ! Une nouvelle vie se prépare à vous ! Durant 9 mois, vous allez alors vous adapter à pas mal de changements physiques et psychologiques. Et quelques possibles douleurs et désagréments. Vous vous posez surement beaucoup de questions et prenez naturellement toutes les informations possibles pour une grossesse au top. Mais alors, l’ostéopathie pendant la grossesse est-elle conseillée ? Est-ce sans danger pour mon bébé ? Quand consulter ?

L’ostéopathie pour une grossesse paisible et confortable

Ne dispensant pas d’un suivi médical en obstétrique, l’ostéopathie vise surtout à vivre sa grossesse de manière paisible et confortable. Répondre aux besoins et questions de la future maman, dans une optique « Corpore Sano In Mensana ». Le but est de préparer le terme dans les meilleures conditions possibles tout en vivant de manière sereine cette grossesse. Quelles difficultés pouvez-vous rencontrer ? Quelles sont les indications en ostéopathie ?

Ostéopathie vs nausées et irritabilité

Les nausées sont très fréquentes au cours du premier trimestre et plus ou moins fortes suivant les personnes. Elles peuvent facilement être traitées en ostéopathie. J’agis alors sur le foie, l’estomac, sur certaines zones du rachis vertébral, afin d’éviter ces nausées. L’ostéopathie émotionnelle peut dans certains cas vous aider à surmonter ces moments d’humeur fluctuante.

Douleurs au dos, genoux et difficulté à marcher

Bébé grossit et se développe dans votre ventre. Des modifications physiques et chimiques se produisent. Des tensions musculaires et ligamentaires se créent. La mobilité viscérale se transforme. Rien de moins surprenant que des douleurs (lombaires parfois à type de sciatalgie) apparaissent ! Que des problèmes de constipations, de reflux gastriques vous ennuient… Que des œdèmes aux jambes vous fassent souffrir… Et oui tout un programme. Sachez que l’ostéopathie peut là encore parfaitement vous soulager. Je vérifie les tensions existantes au niveau du dos, du bassin, des cervicales et des épaules. Je détermine l’origine des douleurs, mobilise sans danger ces zones et équilibre les tensions viscérales (foie, intestins, colon par exemple), les pressions thoraciques, abdominales et du bassin.

Ostéopathie vs tabac et manque de souffle

Pour rappel, l’arrêt du tabac dans le cadre de la grossesse doit faire l’objet d’un accompagnement médical. Si vous êtes déjà enceinte et souhaitez arrêter de fumer, rapprochez vous de votre médecin, ou pédiatre pour lui faire part de cette envie d’arrêter. Souvent il vous sera conseillé de ralentir progressivement afin d’éviter le stress que peut induire un arrêt brusque et total. En effet le stress est tout autant néfaste que le tabac pour votre futur bambin.

Pour ce qui est de l’ostéopathie, votre utérus se développe avec votre bébé à l’intérieur. Il comprime alors vos organes vers le haut et diminue la mobilité du diaphragme (votre muscle respiratoire). Par là même, la capacité respiratoire des poumons diminue. Et là c’est la cata, vous vous sentez de plus en plus facilement essoufflée. Mon travail consiste à relâcher les différentes tensions, équilibrer les pressions et vous permettre de retrouver une respiration confortable. Sachez que l’ostéopathie somato-émotionnelle trouve également des applications vers un sevrage progressif du tabac. Je recommande néanmoins d’avoir un suivi en amont de la grossesse pour un accompagnement optimal.

Vous l’aurez donc compris, l’ostéopathie trouve beaucoup d’applications qui peuvent vous aider durant la grossesse. Ne reste plus qu’à penser au jour J. Celui de l’arrivée de bébé.

L’ostéopathie pour préparer votre accouchement

La dernière consultation avant le grand jour

L’accouchement va vous demander une grande énergie. Un suivi en ostéopathie tout au long de votre grossesse vous permettra de limiter les perturbations physiques dues à celle-ci. Votre bassin sera prêt et plus confortable pour vous et votre bébé lors de la délivrance. Des conseils vous seront prodigués. Je rappelle que l’ostéopathie vient en complément de votre suivi gynécologique et ne s’y substitut pas. Les manipulations permettent le bon positionnement de bébé.

Des techniques douces et non invasives

Les manipulations sont sans danger pour votre enfant comme pour vous. Ce sont des techniques douces et non invasives. Je ne pratique pas de techniques structurelles (techniques articulaires brusques) en fin de grossesse sur les lombaires par exemple.

L’ostéopathie émotionnelle donne de très bons résultats mais ne pourra se faire que si elle n’entre pas en conflit avec votre bébé. Des tests seront effectués avant de démarrer une séance pour s’en assurer.

Le déroulement de la consultation chez une femme enceinte ne diffère pas d’une consultation classique. (anamnèse, diagnostic d’exclusion, bilan, traitement, conseils). Ce qui diffère c’est l’adaptation des techniques aux différents changements de votre corps.

Et après l’accouchement?

Une séance pour maman

La période après l’accouchement, nous la nommons le quatrième trimestre, est un moment où la jeune maman aura besoin d’une consultation en ostéopathie. L’utérus va involuer tranquillement. Le périnée est relâché. Les muscles du bassin sont distendus. Et même le moral peut se montrer fluctuant ! L’ostéopathie va jouer un rôle important en post partum. Il s’agit de rééquilibrer le bassin, lui rendre sa tonicité. Redonner leur mobilité aux organes, travailler l’axe cranio-sacré…. L’ostéopathie émotionnelle peut vous aider vous, comme votre bébé (oui, déjà). A distance, un travail sur le petit bassin sera intéressant. Bien évidemment, votre suivi gynécologique sera essentiel, ainsi que le suivi pédiatrique de votre nouveau né.

Une première séance pour bébé

Après sa naissance, n’oubliez pas que l’ostéopathie peut être utile pour soulager les petits maux et inconforts de votre nouveau né. Comme par exemple, vérifier une fracture de la clavicule, voir l’origine d’une souffrance à la naissance, traiter un torticolis, des régurgitations, des coliques. Vous trouverez davantage de renseignements dans notre article dédié à la naissance du nouvéau né !

Le saviez-vous ?

Tomber enceinte : une expression qui a vécu ?

L’expression « tomber enceinte » est très ancienne. Et comme d’autres, elle a régulièrement été mal interprétée. Il est courant de comprendre le terme « tomber » au sens de « chuter ». On pourrait alors penser qu’une femme qui « tombe enceinte » est victime d’un accident. Il est aussi courant de voir une similarité avec l’expression « tomber malade ». Ce malentendu – presque aussi vieux que l’usage de l’expression « tomber enceinte » – peut s’expliquer par deux faits : l’absence de contraception efficace jusqu’au XXème siècle, et le risque de mourir en couches.

La grossesse constituait ainsi une période inquiétante pour beaucoup de futures mères. Si les progrès scientifiques ont permis de gommer cette aura inquiétante, l’expression n’en conserve pas moins mauvaise réputation. Car elle s’utilise au passif – ce qui laisserait penser qu’une future maman subit sa grossesse. Taxée de misogynie, elle tend de plus en plus à être remplacée.

L’ostéopathie pédiatrique ; https://www.osteopathe-morand.fr/articles-osteopathie-pediatrie/

William Morand

Ostéopathie : l’effet rebond

Ostéopathie : l’effet rebond, une réaction transitoire L’ostéopathie est une approche thérapeutique qui vise à rétablir l’équilibre du corps...

Lire +

Vous avez des questions ? Nhésitez pas à nous contacter par téléphone au

03 76 05 03 12.

Ainsi que via Doctolib ou Médoucine

Voir l'adresse sur Maps

William Morand