Ostéopathie

William Morand Ostéopathe D.O

30 place du concert à Lille

William Morand Ostéopathe D.O

03 76 05 03 12

Entorse de cheville et ostéopathie

Table des matières

Catégories

Ne ratez plus nos actualités, retrouvez nous sur facebook.

Retrouvez les peintures de Patrick au sécrétariat

entorse cheville

Table des matières

C’est une belle journée pour se promener, faire du sport… et là, catastrophe, vous vous tordez le
pied ! Douleur, gonflement, boiterie sont au menu… Vous vous êtes probablement fait une entorse de cheville… Comment réagir ?

Définition de l’entorse de cheville

L’entorse correspond à un étirement ou une rupture des ligaments de la cheville lors d’une torsion
brutale du pied, le plus souvent, en dedans (« je me suis tordu le pied… ») C’est un traumatisme fréquent retrouvé dans les consultations médicales et ostéopathiques.

Anatomie de la cheville

La cheville est maintenue et protégée par des ligaments. On en distingue 3 groupes :

  • le ligament latéral externe (le plus souvent lésé en cas d’entorse)
  • le ligament médial
  • 2 ligaments (antérieur et postérieur) tibio-fibulaires

Lorsque un ou plusieurs de ces ligaments sont atteints, on parle d’entorse du pied. Nous distinguons l’entorse externe, la plus fréquente, de l’entorse interne, plus rare.
D’un simple étirement assez bénin (mais douloureux), elle peut être plus grave en cas de rupture partielle ou totale du ligament.

Facteurs favorisant l’entorse

Plusieurs facteurs interviennent :

  • le surpoids,
  • la fragilité de l’articulation,
  • des récidives dues à un mauvais traitement des entorses précédentes,
  • un coup direct sur la cheville,
  • une chute, un faux pas,
  • la pratique d’un sport intensif et violent.

C’est la pathologie la plus fréquente du fait d’une articulation fragile et supportant tout le poids du corps. Plus de 6000 consultations par jour pour ce motif !

Les signes cliniques d’une entorse de cheville

Ils sont caractéristiques de la pathologie. On retrouve le plus fréquemment :

  • Une douleur variable selon l’atteinte du ligament (de la douleur non ressentie à une douleur violente).
  • Un gonflement du pied (œdème).
  • L’apparition d’un hématome.
  • Une perte de mobilité avec impossibilité ou des difficultés à poser le pied au sol (la personne boite en marchant).

Comment réagir en cas d’entorse ?

Votre entorse sera rapidement un mauvais souvenir si vous la faites bien soigner :

  • Le protocole GRECC (non, pas l’habitant de la Grèce!) (ou RICE)
    • Glaçage : apposez rapidement de la glace (enveloppée dans un linge) sur
      l’articulation.
    • Repos : arrêt temporaire des activités pouvant entraîner des douleurs.
    • Élévation : Surélevez la jambe dès que vous êtes assis ou couché.
    • Compression : Mettre un bandage pas trop serré autour de la cheville et du pied
      pendant 48 heures.
    • Contention : vous pouvez porter une attelle, une chevilière pendant quelques
      jours.
  • Consulter rapidement votre ostéopathe ! Nous allons voir pourquoi ensuite…
  • Prenez des antalgiques pour calmer la douleur.

ATTENTION : un bruit de claquage ou un craquement signera vraisemblablement la rupture du ligament : une consultation chez son médecin ou aux urgences est recommandée !

L’entorse de cheville : un suivi en ostéopathie

En dehors de facteur d’urgence, consultez votre ostéopathe rapidement après la survenue de l’entorse. Une première séance va permettre de diminuer l’inflammation, calmer la douleur, drainer l’œdème qui s’est formé. Une seconde séance après quelques jours, une fois que l’œdème aura dégonflé, permettra à votre ostéopathe de pouvoir travailler l’articulation en elle-même pour lui redonner sa mobilité.

N’oubliez pas que votre pied est parti en torsion lors de l’entorse ! Il pourra remettre alors la cheville et le reste du corps dans un axe satisfaisant et physiologique. Il travaillera aussi sur les fibres ligamentaires. Pourra s’amorcer dès lors une collaboration avec votre kinésithérapeute. Par une approche globale du corps, il travaillera et équilibrera l’ensemble du corps et des organes. Par son traitement, il limitera les risques de récidives d’entorse. Il pourra travailler en post-opératoire si votre cheville a dû être opérée pour vous aider à récupérer plus rapidement. Retenez qu’une entorse mal soignée peut donner à distance des maux de dos, de dents, du bassin, des genoux et peut entraîner un réel déséquilibre de votre statique.

Vous avez maintenant les cartes en main pour reconnaître les signes d’une entorse. D’une pathologie bénigne, elle peut être plus grave dans certains cas et mérite de ne pas être minimisée même en cas de douleurs et de consulter sans attendre… Votre ostéopathe saura vous conseiller et vous aider à aller mieux ! Bonne route !

Ostéopathie rubrique sport : https://www.osteopathe-morand.fr/articles-osteopathie-sport/

William Morand

Ostéopathie : l’effet rebond

Ostéopathie : l’effet rebond, une réaction transitoire L’ostéopathie est une approche thérapeutique qui vise à rétablir l’équilibre du corps...

Lire +

Vous avez des questions ? Nhésitez pas à nous contacter par téléphone au

03 76 05 03 12.

Ainsi que via Doctolib ou Médoucine

Voir l'adresse sur Maps

William Morand