Ostéopathie

William Morand Ostéopathe D.O

30 place du concert à Lille

William Morand Ostéopathe D.O

03 76 05 03 12

Bien dormir avec une sciatique

Table des matières

Catégories

Ne ratez plus nos actualités, retrouvez nous sur facebook.

Retrouvez les peintures de Patrick au sécrétariat

Douleur sciatique

Table des matières

Plus gros et long nerf du corps humain, le nerf sciatique est responsable des douleurs importantes lorsqu’il est comprimé ou irrité. Comment réussir à supporter cette douleur importante ? A bien dormir ? A reconnaître les signes de la sciatique ? Comment bien dormir avec une sciatique ?!

Définition : qu’est ce qu’une sciatique ?

La sciatique est une atteinte du nerf sciatique qui provoque des douleurs du membre inférieur. Ces
douleurs suivent le trajet du nerf sciatique. Elles sont souvent associées à des lombalgies. Le nerf
sciatique a une innervation sensitive et motrice (mouvements des membres inférieurs). Ses racines partent
des dernières lombaires jusqu’au sacrum/coccyx. On compte 2 racines principalement responsables de
symptômes différents.

Vous n’arrivez plus à dormir ? Quelles sont les causes possibles de votre sciatique ?

  • une hernie au niveau d’un disque intervertébral.
  • La grossesse (dernier trimestre).
  • De l’arthrose vertébrale (canal lombaire étroit, spondylolisthésis).
  • Un traumatisme, une fracture.
  • Une origine inflammatoire (spondyle arthrite ankylosante par exemple).
  • Une origine infectieuse du rachis.
  • La présence d’une tumeur.

Les signes cliniques courants lors d’une sciatique

Les symptômes favorisant souvent les difficultés d’endormissements

  • douleurs d’un des membres inférieurs (plus ou moins associées à des lombalgies).
  • La douleur est variable selon la racine touchée : L5 : douleurs derrière la cuisse, le coté externe du genou, du mollet, du talon, le dessus du pied et le gros orteil. S1 : douleurs derrière la cuisse, le genou, le mollet le talon, la plante du pied et le bord externe, les 3 derniers orteils.
  • La douleur est variable à l’effort (port de charges), augmentée en position assise, par la toux, l’éternuement, la défécation.
  • Apparition d’engourdissements, d’une faiblesse musculaire.
  • Sensations de fourmillements dans la jambe, le pied.
  • L’aspect de la jambe reste normal (pas de gonflement ni de rougeur).
  • Vous êtes soulagé couché sur le dos ou le côté.
  • La douleur ne touche qu’un seul des deux membres.

Les critères de gravité

  • La douleur devient insupportable et ne pouvez rester debout, ni monter les escaliers.
  • Apparaissent une incontinence urinaire, fécale, des signes d’impuissance, une perte de sensibilité du périnée, de l’intérieur des cuisses : On recherchera un syndrome de la queue de cheval qui est une urgence.
  • Vous avez de la fièvre, vous perdez du poids de manière rapide et sans explication.

Les positions à éviter

  • Se pencher en avant
  • faire un effort violent, soulever des charges lourdes
  • rester trop longtemps assis
  • se mettre sur le ventre notamment pour dormir
  • La position couché sur le dos ou sur le coté, genoux repliés (avec un coussin entre les genoux pour diminuer les tensions) peut vous soulager.

Quel matelas choisir pour bien dormir malgré la sciatique ?

Le matelas choisi dépendra de votre corpulence, de votre taille, si vous dormez seul ou à 2 dans le
lit. Je vous conseille de l’essayer au moins 10 minutes avant de l’acheter (certains fabricants proposent
même de l’essayer chez soi pendant plusieurs nuits).

  • Il ne doit être ni trop mou (risque de mauvaise posture, la colonne vertébrale sera enfoncée), ni trop ferme (trop de points de compression provoquant des engourdissements) compter 3 à 7 zones de soutien répartis au niveau du matelas.
  • Vérifier son épaisseur (au moins 25 cm)
  • Si vous dormez à deux, privilégiez un matelas qui inhibe le transfert de mouvements (ne pas réveiller l’autre quand on se tourne ou se lève du fait de la douleur est un bon argument)
  • Attention à la durée de vie (jusqu’à 5 ans pour un matelas à ressorts ensachés, 10 ans pour un matelas à mémoire de forme).
  • Certains matelas sont rafraîchissant. C’est une bonne solution si vous transpirez beaucoup (cela majore l’inconfort en cas de douleurs). Faites quoiqu’il en soit attention à la qualité d’aération du matelas.

Il n’y a donc pas de bon ou mauvais matelas. Vous choisirez en fonction de critères personnels et si vous trouvez un matelas qui vous semble confortable. Les matelas à mémoire de forme et/ou à ressorts ensachés sont actuellement un très bon compromis qui limitent les accès de douleurs, d’engourdissement. Ceci étant, l’achat d’un tel matelas nécessite un budget important. Le surmatelas restera une bonne alternative si vous pouvez ou ne souhaitez pas acheter de matelas.

L’ostéopathie peut vous soulager et vous permettre de mieux dormir malgré la sciatique

Après une anamnèse pour comprendre vos symptômes et avoir réalisé des tests ostéopathiques et d’exclusion, l’ostéopathe pourra intervenir pour trouver et traiter la cause de compression du nerf sciatique. Il va, par son traitement, diminuer les tensions pelviennes et lombaires, lever les zones de compressions du nerf. Par son approche holistique, il va manipuler avec douceur les lombaires, le bassin, les membres inférieurs, la cage thoracique, les cervicales, le crane … Il saura vous donner des conseils hygiéno diététiques, vous présenter des produits antalgiques, vous conseiller des exercices d’étirement simples et efficaces. La sciatique pourra être soulagé très fréquemment, en l’absence de critères de gravité, en 2 ou 3 séances.

La sciatique provoque une douleurs très importante qui, sans traitement pourra durer plusieurs
mois. Le choix d’un matelas sera un critère non négligeable dans la diminution de la douleur.
Nous avons vu qu’il n’existe pas de matelas mieux qu’un autre, ni miracle. Prenez surtout le temps de le choisir, de le tester en fonction de votre mode de vie.
N’hésitez pas à demander conseils à votre ostéopathe qui saura vous conseiller sur les différentes
sortes de matelas afin de voir quel type de matelas pourrait vous être bénéfique.

L’ostéopathie, les questions fréquentes : https://www.osteopathe-morand.fr/osteopathie-questions-frequentes/

William Morand

Ostéopathie : l’effet rebond

Ostéopathie : l’effet rebond, une réaction transitoire L’ostéopathie est une approche thérapeutique qui vise à rétablir l’équilibre du corps...

Lire +

Vous avez des questions ? Nhésitez pas à nous contacter par téléphone au

03 76 05 03 12.

Ainsi que via Doctolib ou Médoucine

Voir l'adresse sur Maps

William Morand